La biodiversité hier, aujourd'hui et demain.

Foire aux vos questions

Quel est le rôle de l’Association Georges Durand Beautour ?

L’Association Georges Durand Beautour existe depuis 1988 pour sauver le patrimoine de Georges Durand et permettre aux collections d’être valorisées, conformément aux volontés du naturaliste. Elle a contribué à l’ouverture en 2013 du Centre régional régional de la biodiversité de Beautour. Aujourd’hui, et suite à la fermeture du Centre en 2018, elle tente de faire revenir les collections à Beautour et maintient le lien entre le Muséum national d’histoire naturelle et la Conservation départementale des musées de Vendée pour que ces collections puissent être inventoriées, numérisées et accessibles à tous. Elle a également développé une mission d’animation de territoire autour de la biodiversité, mission qu’elle mène en lien avec l’ensemble des acteurs locaux tels que les entreprises, les agriculteurs ou encore les universitaires.

Qui était Georges Durand ?

Georges Durand (1886-1964) était avant tout un grand naturaliste vendéen. Tout au long de sa vie, il a constitué une incroyable collection d’insectes, d’oiseaux et de plantes, fut correspond pour le Muséum national d’histoire naturelle de Paris et membres de plusieurs sociétés d’études comme la Société botanique des Deux-Sèvres et la Société d’émulation de la Vendée. Cet érudit était également un personnage public en tant que maire du Bourg-sous-la-Roche et conseiller général. En plus du domaine de Beautour dont il hérita au décès de son père en 1913, il se consacra à la gestion de nombreuses autres fermes et métairies familiales qui lui permirent d’assouvir sa passion de naturaliste.

Quel est le lien entre Georges Durand et le Centre Beautour ?

Le Centre Beautour, ou Centre Régional de découverte de la biodiversité, a ouvert ses portes en 2013 sur le lieu même de vie de Georges Durand. Cette propriété était devenue propriété de la ville de La Roche-sur-Yon en 2007. Elle avait été rénovée pour l’occasion et une extension en chaume de 1200 m² a vu le jour pour y accueillir des expositions, conférences, séminaires et ateliers pédagogiques autour de la biodiversité et des collections du naturaliste. Malheureusement, après seulement 5 années de fonctionnement, le Centre Beautour a fermé ses portes.

Qu’est devenu le Centre Beautour ?

Après sa fermeture en 2018, le Centre Beautour a été repris par la structure « Le Potager Extraordinaire » sous la forme d’une délégation de service public. Le site a aujourd’hui une vocation touristique sur la thématique de la « biodiversité cultivée ». L’Association Georges Durand Beautour y maintient un pôle « biodiversité sauvage » et a installé son siège social sur place. Elle est notamment chargée d’assurer une veille pour conserver l’excellence écologique du site et protéger la biodiversité locale.

À qui appartiennent les collections de Georges Durand et où sont-elles aujourd’hui ?

Conformément au legs de Georges Durand, les collections appartiennent au Muséum national d’histoire naturelle de Paris depuis 1964. Grâce à l’association, elles sont restées en Vendée où elles sont stockées sous la responsabilité de la Conservation départementale des musées, qui en est le dépositaire.

Que contiennent les collections de Georges Durand ?

Les collections de Georges Durand contiennent deux herbiers dont celui de son ami botaniste Joseph Charrier (1879-1963), près de 4 000 oiseaux et environ 150 000 insectes dont de nombreux papillons et coléoptères. Peu souvent évoquées, on y trouve aussi une collections d’œufs et quelques mammifères. Ces collections se situent au 7e rang national des collections naturalistes rassemblées par un particulier. Collections « Musées de France », elles sont aussi en partie classées depuis 1949 au titre des Monuments Historiques.